La fin des journaux et l’avenir de l’information, de Bernard Poulet

« Si, aux Etats-Unis, le thème de la « fin des journaux » et les interrogations sur la survie du journalisme d’information font partie du débat public depuis plusieurs années, en France, on préfère toujours parler de « réforme », de « phase de transition », ou d' »adaptation ». L’hypothèse d’une disparition de l’essentiel des journaux papier et du bouleversement de la production de l’information n’est pas discutée. »
C’est avec ces quelques mots que nous accueille Bernard Poulet dans son livre intitulé La fin des journaux et l’avenir de l’information. Il est vrai qu’en France réside une sorte de peur muette de la fin de ce média à l’histoire si riche, au point d’en minimiser les conséquences. Ce livre est paru en 2009, alors certes nous avons parcouru du chemin depuis, des prises de conscience ont eu lieu. Mais tout de même, de nombreux points se retrouvent et n’ont pas du tout changer. L’auteur nous propose ici un état des lieux de la presse et du monde de l’information : que va devenir ou devient le papier ? Une question qui nous tarabuste quand on sait l’évolution fulgurante que prennent Internet et les nouvelles technologies.
Bernard Poulet part du constat que les ventes de journaux sont en chute libre. Pourquoi ? Il tente de répondre à cette question : entre le délaissement d’une partie de la population pour ce type de presse, la mode du tout-gratuit contre l’information payante, la ruée sur les plateformes numériques nombreuses et leur concurrence incomparable. De multiples causes peuvent être relevées, toutes ont leur part d’importance dans cette affaire. Bien sûr, il revient sur ces géants qui ont beaucoup fait parler d’eux et ont changé les chemins d’accès habituels vers l’information : Wikipédia, Google, site de pure players… Mais l’auteur ne s’arrête pas à ces grandes évidences et va creuser plus loin les tenants et les aboutissants de cette histoire : la nature de l’information aujourd’hui, les vrais pouvoirs des médias, les nouveaux modes de communication, les nouvelles règles en matière de publicité et de marketing. Divers ingrédients qui mènent vers un constat : des postes sacrifiés, des journaux en dépôt de bilan, et quelques rares survivants.
A travers eux et leur mode de survie, Bernard Poulet va tenter de percevoir quel sera l’avenir de l’information. A quoi pouvons-nous nous attendre dans les années à venir ? La presse d’aujourd’hui s’en sort à coup de partenariat marketing et de publication sur Internet. Diverses possibilités, comme des degrés de gratuité aux contenus par exemple, permettent parfois de rectifier la donne. L’auteur en fait le tour, fait état de leur succès, ou de leur échec. Aujourd’hui, quatre ans après l’écriture de cet ouvrage, on voit déjà un peu mieux ce qui a fonctionné ou non, ce qui a perduré ou pas.

Ce livre fait un état des lieux très complet et ouvre des portes sur le futur ou le non-futur des journaux. Bernard Poulet est très pédagogique, cette lecture riche d’enseignement et propre à la réflexion est accessible à tous. Ecrit de façon claire et intelligente, cet ouvrage est très complet et saura répondre à toutes vos questions (ou presque) sur La fin des journaux et l’avenir de l’information.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s