Surprise #3

book_by_AlphaONE666

Quand je vous lis, je me prends à rêver. J’en ai croisé des apprentis poètes, des rêveurs, des soi-disant scénaristes, des romanciers en devenir. Mais j’ai vu également leurs livres non finis, abandonnés dans un tiroir, leurs ébauches arrêtées en plein élan, leur courage cassé en plein vol. Mais quand je vois votre écriture, sûre d’elle, arrivée à terme, je me dis que cela est possible. Je me dis que l’écriture peut aboutir à quelque chose et faire de nous autre chose que des frustrés passionnés par les signes. Moi aussi je veux cette part de bonheur du travail fini, cette fierté d’une réussite personnelle, ce succès au défi continuel imposé par les mots. Peut-être y a-t-il un moment où la maturité arrive, où l’on n’a plus qu’à se baisser pour ramasser le fruit de notre labeur ? Ou l’écriture n’est-elle qu’une quête épuisante ?
C’est toute son ambivalence, à la fois amoureuse et distante, il faut la saisir, l’attraper, en prendre possession et la faire sienne. Mais pour cela, seul l’entraînement peut servir, avec une certaine dose de talent sûrement indispensable à la réussite. L’écriture se lit chez les autres, premier passage obligé pour la voir en soi. Se plonger dans d’autres livres, d’autres styles, d’autres histoires, s’en enivrer, en faire un point de départ pour commencer cette grande aventure de la plume puis petit à petit s’en détacher et prendre son indépendance. Pour peut-être rejoindre ce grand panthéon des écrivains et être à son tour lu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s