Les sagas jeunesse qu’on ne peut pas louper

Il y a des sagas jeunesse vraiment indéboulonnables. Certaines restent des grands classiques qu’on ne peut pas mettre au placard, d’autres des petites nouvelles qui envahissent les cours de récréation – et croyez-moi, je travaille tous les jours avec les enfants, je sais de quoi je parle. Mais qu’est-ce qui fonctionne bien aujourd’hui ? Pas de découvertes dans cet article : non, je vais plutôt vous parler des sagas jeunesses fantastique/fantasy qui sont indétrônables. Il y aura peut-être des livres plutôt young-adult par moment pour la simple raison qu’ils atteignent également une cible plus jeune.

1. Harry Potter de J. K. Rowling

9782070584628_1_75Mais bien sûr que c’est le premier que j’allais mettre, évidemment ! On ne peut pas parler de saga, on ne peut pas parler de jeunesse, on ne peut pas parler de fantastique sans évoquer Harry Potter. Est-il vraiment besoin de présenter à nouveau son histoire ? Honnêtement, je crois que je peux m’en dispenser.

2. Eragon de Christopher Paolini

51q1pmwddwl-_sx344_bo1204203200_Si vous n’avez jamais lu Eragon, j’espère de tout cœur que vous ne vous êtes pas arrêté au film. Ce dernier ne rend pas du tout justice à cette grande œuvre d’aventure, de courage, d’action, de dragons, de grands espaces, de combat, de découverte… Notre héros découvre par hasard un œuf de dragon. De fil en aiguille, il devient le dragonnier de Saphira et apprend son nouveau rôle auprès du vieux Brom. Mais les dragonniers, il n’en restait plus et le tyran Galbatorix est sur ses traces ! Difficile de résumer l’oeuvre en deux mots, mais globalement c’est son point de départ. Je trouve personnellement les tomes un peu gros et riches… mais j’imagine que les passionnés du genre ne voient même pas les pages défiler.

3. Le Monde de Narnia de C. S. Lewis

510r5kj659l-_sx319_bo1204203200_Noël approche, c’est le moment de lire Narnia. Les films que vous connaissez peut-être ne représentent qu’une partie de cette grande saga jeunesse – il existe d’ailleurs un très bel intégrale ! Mais le noyau de l’histoire, ce sont ses frères et sœurs, catapultés dans l’univers de Narnia qui tombe petit à petit aux mains de la sorcière blanche. Nouvel univers, nouvelles créatures, un monde très enfantin où là aussi courage et aventures sont de mises. On a souvent reproché à Narnia son côté « bon sous tous rapports » (avec un auteur aux fortes valeurs chrétiennes apparemment) : cela a au moins pour avantage de mettre en avant de belles valeurs comme la fidélité, l’amitié, l’altruisme. Je vous conseillerai cependant de ne pas vouloir tout vous enquiller d’un coup car l’intensité des différentes histoires est inégales et il se peut que vous décrochiez – comme ça a été mon cas.

4. A la croisée des mondes de Philip Pullman

71a7gfn5vdlSaga incontournable elle aussi, qui figure dans ma PAL depuis très très longtemps – là aussi, l’intégrale est vraiment un bel objet. Je ne l’ai pas lu – pas encore ! – mais de ce que j’ai pu zieuter un peu partout, on apprécie dans cette œuvre son rythme, ses personnages forts, son univers (au départ pas si éloigné du nôtre) et ses créatures originales. Dans le premier tome, on suit la jeune Lyra qui part dans le Grand Nord pour tenter de retrouver son ami Roger. Là-bas, elle fera des découvertes sur son destin et arrivera aux limites d’un autre monde.

5. Le seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien

5142bap2bsz2bl-_sx349_bo1204203200_Même si plus ardue, plutôt lue par des adolescents et jeunes adultes, je ne pouvais pas ne pas inclure cette saga. A ma grande surprise – je trouve personnellement cette saga indigeste – elle a un certain succès même chez les plus jeunes, sûrement un contre-coup des films qu’ils ont tous vus. Très sincèrement, j’invite plutôt les enfants dont je m’occupe à lire Bilbo le Hobbit – qui, pour le coup, a vraiment été écrit à destination des enfants – avant de sauter dans le bain du Seigneur des Anneaux mais s’ils sont passionnés de fantasy, ils finissent tous par craquer. Euh… faut-il vraiment que je résume cette exaltante et dangereuse épopée de notre jeune hobbit Frodon qui doit par tous les moyens détruire l’anneau pour combattre Soron ?

6. La Guerre des Clans d’Erin Hunter

retour-a-l-etat-sauvageUne saga qui envahit ma cours de récré : tous les jours, un nouvel enfant vient me montrer son nouveau tome de La Guerre des Clans, à tel point que je vais finir par m’y mettre à cette saga qui comporte des dizaines de tomes, plusieurs cycles et des hors-séries… Il faut dire que l’histoire est taillée pour les enfants : Rusty, un chat tout ce qu’il y a de plus normal, découvre qu’ils existent des clans de chats, certains étant ennemis de longue date. De fil en aiguille, il va lui-même rejoindre l’un de ces clans et devenir un valeureux guerrier. Je suis très séduite du choix de l’auteur pour les chats : pas mal de courage et de brio, bravo ! Apparemment, même si cette série semble redondante parfois, l’univers est si riche et étendue qu’on ne s’ennuie pas. Une histoire surprenante et rafraîchissante !

7. L’Epouvanteur de Joseph Delaney

51lmkd4dkjl-_sx335_bo1204203200_Ah… mon vrai coup de cœur ! Cette saga frissonnante nous emmène suivre l’aventure de Thomas Ward, apprenti épouvanteur, qui va devoir, en plus d’apprendre son métier, combattre sorcière et fantôme, faire face aux secrets de sa famille et à mille dangers dans une saga d’une dizaine de tomes. La taille de chaque livre est idéal pour la jeunesse mais attention ! Ça fait peur, très peur même et c’est réservé aux lecteurs avertis et aguerris, sinon attention aux cauchemars la nuit ! L’histoire fait renaître la tension et la peur à chaque tome. Rien à dire : un petit bijou !

8. La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero

QUETE D_EWILAN T01[BD].indd.pdfJe ne connais pas du tout cette trilogie mais vu les petites recherches que j’ai du faire pour cet article, je me dis qu’il faudrait vite que je résolve ce problème. J’ai lu énormément de critiques positives sur cette saga qu’on ne peut pas lâcher ! Camille, une ado, découvre un jour un monde parallèle où on semble la connaître sous le nom d’Ewilan. Elle possède un pouvoir, celui du Dessin, et réalise qu’elle peut aider tout un peuple à retrouver sa liberté. La trame habituelle du destin à accomplir mais ça fonctionne bien : beaucoup d’action, un monde complet, des personnages attachants. La Quête d’Ewilan charme toujours ses lecteurs !

9. Tara Duncan de Sophie Audouin-Mamikonian

les-sortceliersUne saga française ! Cette décalogie met en scène une jeune « sortcelière » au pouvoir extraordinaire et qui la dépasse parfois un peu. Dans le premier tome, notre héroïne part à la recherche de sa mère, affrontant au passage plusieurs créatures et un complot la visant. Autant vous dire qu’on n’a pas le temps de souffler dans cette saga, elle va à mille à l’heure avec une imagination débordante. J’ai eu l’occasion de lire que la qualité se dégradait un peu de tome en tome, mais ça reste tout de même une incontournable des sagas jeunesse.

10. Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger

51kuevvzyhl-_sx303_bo1204203200_Petite dernière des sagas jeunesse puisque les grands formats sont sortis il y a seulement 4 ans. J’avais même entendu dire à l’époque que cette série allait être aussi forte que nos chers Harry Potter ! On fait la connaissance de Sophie, une jeune fille qui ne se  sent pas comme les autres : elle possède une mémoire photographique mais surtout elle peut percevoir les pensées des autres ! On lui apprend un jour qu’elle ne fait pas partie du monde des humains : elle doit tout quitter et partir dans un autre univers. Ralala, c’est fou comme on se renouvelle pas vraiment en saga jeunesse niveau concept de base… Mais ça fonctionne ! Le premier tome a été un coup de cœur pour beaucoup de lecteurs : ils ont trouvé l’héroïne touchante, le cadre féérique. D’autres, par contre, trouvent parfois le rythme un peu lent. A vous de voir donc, mais je testerais bien cette nouvelle saga qui fait beaucoup parler d’elle !

Mais aussi (avec pas mal de young adult) : Les Chevaliers d’Émeraude d’Anne Robillard, La Passe-Miroir de Christelle Dabos, Artemis Fowl d’Eoin Colfer, La Trilogie des Gemmes de Kerstin Gier, Percy Jackson de Rick Riordan, Miss Peregrine et les Enfants particuliers de Ramson Riggs, Twilight de Stephenie Meyer, A comme Association de Pierre Bottero et Erik L’Homme, Oksa Pollock d’Anne Plichota et Cendrine Wolf… Promis, ils auront droit à un article eux aussi.

7 réflexions au sujet de « Les sagas jeunesse qu’on ne peut pas louper »

  1. Bien que je ne les ai pas toutes lues, je suis tout à fait d’accord avec toi sur cette liste. Je l’aurai pour ma part complété de quelques sagas moins ou peu connues mais qui sont pour moi inévitables.

  2. Rohlala toute mon enfance et adolescence! La guerre des clans c’était mon gros gros coup de cœur quand j’étais enfant pareil pour la saga de l’épouvanteur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s