TAG littéraire de A à Z

Pour changer un peu des chroniques en pagaille, j’ai décidé qu’un petit TAG ne pouvait pas faire de mal. J’ai trouvé celui-ci par hasard sur le blog de frenchie4myself. Vous pouvez librement le reprendre si le cœur vous en dit. En temps de vacances, je ne taguerai personne, mais cela me ferait très plaisir de voir vos réponses ! En avant pour la TAG littéraire de A à Z !

reading-in-a-field

A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres

Je pense J. K. Rowling. Entre les 7 Harry Potter, la pièce de théâtre, la Bibliothèque de Poudlard… Sans compter que j’en ai lu pas mal plusieurs fois. Victor Hugo suit pas loin derrière.

B pour « Best » – La meilleure « suite » de série
Alors, histoire de ne pas dire Harry Potter tout le temps, je vais opté pour L’Epouvanteur de Joseph Delaney.

C pour « Current » – Lecture en cours
Raison et Sentiments de Jane Austen, la lecture commune du mois d’août.

D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures
La plupart du temps, du thé. Le matin, un café au lait.

E pour « E-book » – E-books ou romans papier ?
Indéniablement : PAPIER. J’aime la sensation, l’odeur, collectionner tous ces livres sur les étagères de ma bibliothèque, voir ma progression dans la lecture…

F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais sortie au lycée
Dure question. Je ne me suis jamais projetée de cette façon. En tout cas, rares sont les héros qui me plaisent assez pour que j’imagine ça. Mais si je suis forcée de répondre, je dirais Augustus Waters dans Nos Étoiles contraires.

G pour « Glad » – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance
Les romans de Legardinier. Parce que, franchement, c’était très mal parti, et finalement, ça s’est révélé plutôt pas mal !

H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché
La vie à reculons de Gudule. Un magnifique roman jeunesse sur un thème pas évident. C’est LE livre qui marqué ma vie.

I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lectrice
Il y en a eu plusieurs. Des lectures marquantes comme celle de Gudule (voir au H) ou d’Harry Potter. Mon premier livre des éditions La Pléiade : A la recherche de temps perdu de Proust, offert par l’amoureux. La fois où j’ai pu visité la maison de Victor Hugo à Paris. Mes expériences de travail auprès des livres et de la littérature. Mes premières amitiés littéraires. Le Salon du Livre où je suis allé comme une grande, toute seule, en avion, moi qui n’avait presque jamais mis les pieds dans la capitale. Le Marathon des Mots à Toulouse, où j’ai pu être « l’ange-gardien » de plusieurs auteurs le temps du festival. Le jour où j’ai lancé mon blog… Et j’espère bien qu’il y aura plein d’autres moments de la sorte !


J pour « Juste » – Le roman que tu viens juste de finir
J’ai relu en un jour hier un livre que j’avais déjà chroniqué : Autoportrait de l’auteur en coureur de fond d’Haruki Murakami. Et j’aime toujours autant ce livre !

K pour « Kind » – Le genre de romans que tu ne liras jamais
La SF pure et dure ne m’attire pas vraiment. Mais je me suis ouverte à pleiiiin de genres que je pensais ne jamais lire… donc on verra ce que l’avenir me réserve 😉

L pour « Long » – Le roman le plus long que tu aies jamais lu
Les pavés ne me font pas peur. Entre les Trône de Fer, Anna Karénine, Belle du Seigneur, etc. Je crois pourtant que Les Misérables de Victor Hugo remporte le trophée !

M pour « Major » – Le roman qui t’a causé le plus gros « book hangover » (« trop plein » livresque – tu ne pouvais plus rien lire après ça)
Ah ben justement ! Les Misérables ! Depuis, quand je fais face à une telle lecture, je m’octroie des pauses.

N pour « Nombre » – Le nombre de bibliothèques (meubles) que tu possèdes
Je ne garde chez moi que les sagas, les mangas ou les livres que j’aime vraiment,  ainsi que ma PAL et des usuels. Dans mon appartement, il y a trois bonnes bibliothèques Billy (merci Ikea!) remplies. Chez mes parents, où je rapatrie la majorité de mes romans une fois lus, trois autres bibliothèques débordantes ! Je ne donne ou ne vends jamais jamais mes livres !

O pour « One » – Un roman que tu as lu plusieurs fois
L
es Harry Potter, bien évidemment. Nos Étoiles contraires aussi. Certains mangas, certaines sagas. Mais généralement, je ne relis jamais. J’ai trop de nouvelles lectures qui m’attendent !

P pour « Préféré » – Ton endroit préféré pour lire
J’aime beaucoup me poser dans un café aux beaux jours. Sinon, mon canapé, mon lit, mon bureau sont très agréables pour lire.

Q pour « Quote » – Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspires ou qui te fait ressentir plein d’émotions

Il y en a beaucoup. Certaines me font frémir parce que leur lecture a été marquante pour moi. 

Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-li-ta : le bout de la langue fait trois petits bonds le long du palais pour venir, à trois, cogner contre les dents. Lo. Li. Ta.

(Lolita de Nabokov)

Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l’est à sa façon. (Anna Karénine de Tolstoï)

R pour « Regret » – Un regret de lecteur
Ne pas réussir à faire de challenge, faute de temps et d’implication. Ne pas réussir à finir mes séries de manga. Avoir du mal à gérer d’une main de maître les lectures communes sur le blog.

S pour « Série » – Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis)
Oulah ! Elles sont très nombreuses ! Mais je m’y remets depuis plusieurs mois : chaque mois, je lis un tome d’une saga. Disons que je suis surtout déçue de ne pas encore avoir fini Eragon et la série du Bourbon Kid.

T pour « Trois » – Trois de tes livres préférés de tous les temps
Facile, j’en ai parlé avant. La vie à reculons de Gudule, Harry Potter et l’Ordre du Phénix de J. K. Rowling et Nos Étoiles contraires de John Green.

U pour « Unapologetic » – Quelque chose pour lequel tu n’éprouves absolument aucun remord d’être fan(girl)
Décidément, je vais me répéter : Nos Etoiles contraires. Car ceux qui disent que c’est un livre mièvre pour ado font la simple erreur de ne pas l’avoir lu : c’est un livre puissant et juste, grandiose. Et je n’ai aucun problème à dire que, côté manga, mon pêché mignon ce sont les Vampire Knight.

V pour « Very » – Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience, plus que celle des autres
Les œuvres complètes de Romain Gary dans La Pléiade, la sortie des derniers tomes de L’amie prodigieuse en poche.

W pour « Worst » – Ta pire habitude livresque
Acheter un roman (déjà, ça c’est pas bien…), le lire de suite, de sorte à que ma PAL ne baisse jamais.

X pour « X » – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 10ème livre

Je tombe sur Le vieil homme et la mer d’Hemingway. Mais je sais déjà que je ne lirai pas cette édition, je vais attendre de me procurer la nouvelle traduction.

Y pour « Your » – Ton dernier livre acheté

Un jour avec Claude Monet à Giverny d’Adrien Goetz. Car j’aime beaucoup ce peintre et ses nymphéas.

Z pour « ZzZ » – Le livre qui ta volé ton ZzZ (le dernier livre qui t’a tenue éveillée bien trop tard la nuit)

Eh bien, ça fait très longtemps que cela ne m’est pas arrivé, mais les romans de Sebastian Fitzek réussissent plutôt bien à me tenir éveillée !

Publicités

Liebster Award !

ob_d91f46_liebster-awardL’Aléthiomètre (qui s’est inscrite à toutes les lectures communes, quel courage!) a eu la gentillesse de penser à moi pour un Liebster Award.

Le but du jeu : je dois dire 11 choses sur moi, puis répondre à 11 questions posées par l’Aléthiomètre tout d’abord.

11 CHOSES SUR MOI

  1. J’adore le thé, j’ai une vraie passion pour le thé. Je ne vais nulle part sans mon thermos de thé.
  2. Mais je peux aussi lui faire des infidélités et le tromper avec un Moka viennois et un muffin au beurre de cacahuète.
  3. Côté bouffe, je tuerais pour des makis.
  4. Je suis plusieurs MOOCs et j’en suis ravie : ce petit côté étudiant me manquait.
  5. Je n’ai jamais compté ma PAL, par peur.
  6. Je suis dingue des enfants. Vive que je sois moi-même maman un jour !
  7. J’habite à Toulouse et boudu, qu’est-ce que j’aime cette ville !
  8. Je suis le genre de lectrice qui aime un peu près tout, du moment que ce n’est pas trop mauvais (un peu comme pour les films).
  9. Théoriquement, 2016 devrait être l’année où je passe mon permis (mais c’est très théorique).
  10. Je trépigne d’impatience à l’idée d’aller au Salon du Livre de Paris 2016.
  11. J’anime des ateliers d’écriture de temps en temps, et ça c’est drôlement chouette.

 

LES QUESTIONS DE L’ALÉTHIOMÈTRE

  1. Où aimez-vous lire ? Je lis surtout dans mon lit, mais j’aime beaucoup la bibliothèque ou le train pour lire !
  2. Vous sentez-vous obligée de terminer un livre même s’il ne vous plaît pas ? Oui ! C’est mon grand problème, je me dis toujours que ça peut encore s’arranger vers la fin… Mes abandons en terme de lecture sont rarissimes.
  3. Quel est votre livre préféré ? Oulah, cette question difficile ! Ça dépend tellement du moment… Mais si je dois vraiment répondre, j’ai une valeur sûre : la saga Harry Potter.
  4. Quel est le livre qui vous a le plus marquée ? Je ne sais pas pourquoi mais les comédies d’Aristophane traduites par Debidour m’ont laissée un souvenir impérissable !
  5. Quelle est votre destination de voyage de rêve ? J’ai un amour éternel pour l’Italie, et j’ai eu déjà l’occasion à plusieurs reprises de visiter ce si beau pays. Je n’ai pas de voyage de rêve, plutôt des destinations qui m’intriguent : l’Irlande, Amsterdam, Londres, Copenhague, Saint-Pétersbourg, la Finlande… Sinon, j’aimerais beaucoup m’offrir une croisière un jour !
  6. Est-ce que vous écrivez ? Eh oui, eh oui ! Il suffit de voir le TAG La plume en herbe.
  7. D’où vous vient votre inspiration ? Lire des romans, voir des films, suivre des séries, etc. La fiction des autres est une vraie source d’inspiration. On commence toujours pas copier avant d’écrire ou de créer véritablement seuls. La peinture est peut-être l’art qui m’inspire le plus ! Et comme paysage, je dirais que c’est face à l’océan que je suis la plus inspirée.
  8. Quel est votre objectif pour l’année ? Faire de mon blog est un vrai lieu de vie !
  9. Décrivez moi votre lieu idéal (pour lire, écrire, vivre…). Une maison près de la plage et dans le calme à l’île d’Oléron.
  10. A quelle époque aimeriez-vous vivre ? Sincèrement, celle où je vis me convient très très bien.
  11. Quelle est votre expression fétiche ? J’ai remarqué que je disais souvent « pépère » (pour « tranquille ») avec les enfants… !

 

waystofindmoreblogcontentideas

 

A moi maintenant de poser 11 questions à des blogueurs  que j’aimerais mieux connaître et vous faire découvrir : Le Bibliocosme, Au milieu des livres, Entre les pages, Comaujapon.

  1. Un livre que tu as abandonné en cours de route ?
  2. Plutôt bouquinerie, Amazon ou librairie ?
  3. Tu arrives à lire sur une liseuse ou c’est livre papier pour toujours ?
  4. Ton métier ou tes études dans la vie ?
  5. Ton dernier voyage ?
  6. Ta saga livresque et/ou série télévisée préférée ?
  7. Ton classique préféré ?
  8. Est-ce que tu es le genre de personne à qui on offre des livres volontiers, ou plutôt celle à qui on n’en offre jamais de peur que tu les aies déjà lus ou achetés ?
  9. Ta lecture la plus honteuse ?
  10. La chose la plus dingue que tu aimerais faire ?
  11. Ton premier coup de coeur lecture de 2016 ?

Merci à ceux qui se prêteront au jeu et merci encore à l’Aléthiomètre pour ce Liebster Award !

 

TAG La plume en herbe

Je ne fais pas que lire, j’écris. (Et pas seulement des articles de blogs et des tweets, cela s’entend.)

J’écris même depuis sacrément longtemps. Et aujourd’hui, j’ai décidé de vous en parler, histoire qu’on se connaisse mieux vous et moi. Je vais faire ça sous forme de questions/réponses. On pourrait presque appeler cela un TAG, oui, allez, le TAG de la plume en herbe. (On dit bien « écrivain en herbe », non?). En plus, il y a dix questions tout pile. J’aime bien quand les choses sont carrées.

La plume en herbe

Surtout, n’hésitez pas à reprendre ce TAG partiellement ou totalement sur vos blogs ou vos pages perso, ou même en commentaire. Je suis vraiment curieuse de voir s’il y a des auteurs derrière les lecteurs que je côtoie sur la blogosphère.

1. Tu écris depuis quand ? Comment s’est venu ? Oulah, je dirais que j’écris depuis que je sais écrire. Ma maman m’a très vite donné le goût des histoires en me lisant chaque soir patiemment des contes. J’ai tout de suite eu le virus de la lecture, mais cela ne suffisait pas. J’avais une imagination débordante, c’est donc tout naturellement que l’écriture de fiction est entrée dans ma vie.

2. Tu écris quoi ? De très loin, je préfère écrire des romans, même si j’arrive à en écrire et à les finir que depuis trois ans environ. Je ponds aussi quelques nouvelles parfois, mais j’y prends moins de plaisir. C’est pour moi plus un exercice pour m’entraîner et ne pas perdre la main entre deux romans.

tumblr_nga6bfgjsw1qefrmxo1_1280

3. Ton parcours de plume en herbe ? Petite, j’écrivais des micro-histoires, des petites poésies, des chansons. Puis c’est passé au journal intime dès le collège (on aime bien se regarder le nombril à cet âge-là). Au lycée, j’ai essayé des textes très courts, personnels et poétiques. J’ai très très peu écrit à mon entrée en fac, mais mon admission en master écriture a tout changé. Et je suis tellement heureuse d’avoir pris cette voie ! L’écriture est vraiment un art dans lequel je m’épanouis pleinement. Il y a des défis à relever et des possibilités infinies. Puis, il y a eu la rencontre qui a tout changé : le NaNoWriMo dont je parle et reparle souvent sur le blog. Grâce à cet événement, j’ai pu finir mon premier roman, et… ouah quelle sensation ! Depuis j’en redemande. Et pas plus tard qu’hier, j’ai mis le point final au premier jet de mon troisième roman ! *clap clap clap*

4. Tes rituels d’écriture (lieux, matériels, etc.) ? J’écris sur mon ordinateur après avoir noté sur un carnet mes idées d’intrigues, de noms, etc. Hors NaNoWriMo (où là, par nécessité, j’écris n’importe où et sur n’importe quoi), je préfère écrire le matin à la bibliothèque ou dans un café. J’arrive assez facilement à me concentrer dans ce genre d’ambiance, et j’évite de mettre le WiFi pour ne pas être trop tentée… J’ai toujours du thé avec moi, et un truc à grignoter. J’écris sans musique, mais j’en mets parfois pour couvrir les bruits de ceux qui bavardent tranquillement en dérangeant tout le monde à la bibliothèque.

5. Ta méthode d’écriture ? Plutôt jardinier ou architecte ? Je note des idées (un thème, un personnage, parfois je pars juste avec un titre), et hop je me lance. En ça, je suis jardinier, j’attends que ça vienne. Cela donne des scénarios invraisemblables et géniaux à mon goût que je n’aurais jamais imaginer en préparant tout à l’avance. Avec mon dernier roman, j’avais essayé d’être architecte : j’avais préparé un plan sommaire (plutôt un chapitrage), des fiches de personnages, des docs historiques et biographiques… Mais au bout de 10 chapitres, c’est parti à toute berzingue dans une direction tout à fait inattendue, et je suis plutôt du genre à suivre le mouvement pour voir où ça me mène. (Et j’en suis assez contente.) Après le premier jet, je laisse reposer le roman loooongtemps (parfois un an voire plus!), puis je le reprends pour une réécriture complète : c’est-à-dire que j’imprime la première version et je retape tout différemment, en bien mieux, et en faisant des coupes drastiques. C’est souvent à s’arracher les cheveux de me relire : les incohérences dans la narration qu’il faut corriger, les fautes de français, les oublis… Puis je laisse reposer encore un peu et je le reprends une deuxième fois, mais cette fois-ci pour une ou plusieurs relectures. Après vient le moment des bêta-lecteurs, des derniers remaniements et corrections. Et voilà un roman tout beau, tout propre, écrit avec amûûûr. Pour l’instant, je n’ai jamais rien voulu présenter à un éditeur, je n’ai pas du tout l’étoffe d’un « vrai » écrivain. Mais peut-être qu’avec le petit dernier, je franchirai ce pas, parce que j’en suis sacrément fière quand même !

6. Qu’est-ce que tu aimes et détestes le plus dans l’écriture ? J’adore être surprise par mes personnages. J’adore la première réécriture. Je m’éclate avec la ponctuation aussi et j’apprends à apprécier de plus en plus le travail sur les dialogues. Je déteste devoir faire des descriptions et au premier jet, je les zappe souvent. Je déteste devoir écrire alors que je suis fatiguée. En fait, il faut que je sois bien physiquement pour écrire.

tumblr_nyjgqbzzhu1tntn9qo1_500

7. Comment tu combats le syndrome de la page blanche ? Je trouve des idées de romans un peu par hasard, dans le métro, ou sous la douche, je les note toutes. Et je sais qu’il m’est impossible d’écrire quelque chose si je n’ai pas une de ces idées sous le coude, donc je ne tente même pas sinon c’est page blanche assurée. Sinon, pour le reste du temps, je m’astreins depuis des mois à un petit rythme pépère d’écriture deux ou trois matins par semaine minimum. C’est peu en réalité, mais au moins avec ça j’avance sûrement dans mes projets. Et bizarrement dans ces moments, je suis dans le train, l’écriture avance d’elle-même sans que j’ai trop à me forcer. Pour ce qui est de la réécriture qui peut me peser parfois, je me fixe des objectifs avec des pauses régulières ou une carotte à l’arrivée. Et si vraiment, c’est une période sans, je laisse tomber plusieurs semaines, je lis, je remplis ce blog (car cela reste TOUJOURS un plaisir), je me vide la tête, et quand j’y retourne, ça va mieux !

8. L’écriture, c’est quoi pour toi ? C’est un vrai moyen d’explorer d’autres horizons et de découvrir de nouvelles facettes de moi-même. C’est presque un jeu ! Ce n’est pas une échappatoire, ni un refuge, mais plutôt une autre dimension avec des êtres en papier qui vivent leur vie et que je retranscris. C’est un loisir extrêmement gratifiant à titre personnel auquel je souhaiterais accorder plus de temps.

9. Tu écris quoi en ce moment ? Je viens de finir un roman dont le titre provisoire est Sur les falaises de Guernesey. L’idée a germé lors d’un atelier d’écriture en juillet 2015 et elle a mûri pour se réaliser avec le NaNoWriMo 2015. Ce gros bébé est immense, et l’écriture du premier jet m’a pris 8 mois de travail intense (entre la préparation et la rédaction). Je voulais à la base raconter comment Victor Hugo était revenu à la rédaction des Misérables alors qu’il était exilé sur l’île de Guernesey dans la magnifique Hauteville House. Toute sa famille m’intéressait : je voulais parler de cet univers-là. Mais un chapitre sur les séances de tables tournantes (auxquelles il s’adonnait à Jersey) a tout changé et le livre a pris un autre tournant (oh, oh, ce jeu de mot !). Pour faire claire, imaginer qu’American Horror Story s’invite en plein milieu de sa baraque. Phénomènes étranges, inquiétants, vols, folie, agressions, bref ! Je me suis beaucoup éloignée du sujet, mais j’en suis tellement heureuse ! J’ai quitté un biopic plan-plan, pour lequel je n’avais clairement pas l’envergure, pour une réécriture complètement fantastique et un peu sombre d’un épisode de la vie de Victor Hugo. Je me suis carrément arrangée avec la réalité, mais qu’importe ! On a le droit de tout faire en écriture de création…7

writers-block

10. Tes ambitions, tes envies, tes projets en écriture ? Mon prochain projet, c’est de commencer la réécriture d’un autre roman qui attend depuis presque un an, et de commencer la relecture du tout premier que j’ai écrit (avec un point final et tout et tout). J’ai quelques petites idées pour une ou deux nouvelles que je pense écrire avant le milieu de l’année, mais rien de bien pressant. Je n’ai pas d’ambition particulière, sauf peut-être pour ma toute dernière création, mais on en est loin : la réécriture de Sur les falaises de Guernesey va juste être colossale et va me prendre des mois ! Je ferai tout pour garder un rythme d’écriture similaire ou supérieure : l’écriture est devenue pour moi presque un besoin et je ne peux pas m’en passer très longtemps.

J’espère que cet article, plus personnel, vous aura plu. C’est à vous de jouer à présent. Vous êtes tous invités à répondre à ce TAG : n’hésitez pas à vous servir de l’image plus haut, et si vous caler le lien vers cet article quelque part, ça me fera très plaisir ! Je vous mets ci-dessous la liste des questions, pour que vous ne vous embêtiez qu’avec un seul copier-coller. J’ai hâte de lire vos réponses !

  1. Tu écris depuis quand ? Comment s’est venu ?
  2. Tu écris quoi ?
  3. Ton parcours de plume en herbe ?
  4. Tes rituels d’écriture (lieux, matériels, etc.) ?
  5. Ta méthode d’écriture ? Plutôt jardinier ou architecte ?
  6. Qu’est-ce que tu aimes et déteste le plus dans l’écriture ?
  7. Comment tu combats le syndrome de la page blanche ?
  8. L’écriture, c’est quoi pour toi ?
  9. Tu écris quoi en ce moment ?
  10. Tes ambitions, tes envies, tes projets en écriture ?

Taguée !

J’ai été taguée par Critéïne du blog De ma Plume à vos Oreilles (merci pour cette gentille attention !). Et comme ça fait longtemps que je n’ai pas fait autre chose que des chroniques, mais surtout parce que ce tag a l’air bien sympa, je vais prendre le temps d’y répondre. Il s’agit du tag des Blogueurs lecteurs : à l’origine 5 questions, mais chaque tagué en rajoute une, si bien qu’on en est aujourd’hui à une trentaine. En avant !

1. Plutôt corne ou marque-page ?

J’utilise les deux, mais le but est différent. Le marque-page pour savoir où j’en suis dans ma lecture : dans 90 % des cas, il s’agit d’un petit marque-page fait main au point de croix par ma meilleure amie, avec mon prénom et la silhouette d’un chat (adorable!). Je corne les pages quand je trouve des passages que j’apprécie particulièrement et que je veux retrouver facilement.

2. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui, bien sûr, même si ce n’est pas très souvent : j’en ai tellement lu et acheté que mes amis ont peur de m’offrir un ouvrage que j’ai déjà (ce qui est déjà arrivé…)

3. Lis-tu dans ton bain ?

Oui, j’adore ça. Ma baignoire est assez confortable en plus, je suis une chanceuse !

4. As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Un livre, ce serait peut-être trop présomptueux. Mais j’ai écrit quelques nouvelles, des amorces de récits et deux romans grâce au NaNoWriMo, j’ai également fait un master écriture, ce n’est pas pour rien !

5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

Sauf exception culte (Harry Potter, Le Livre sans nom…), je ne lis pas de série, tout simplement parce que ça me fatigue d’avance. Je me dis que j’ai déjà assez de romans one-shot à découvrir pour ne pas me rajouter plusieurs kilos de lecture d’un coup !

6. As-tu un livre culte ?

Oui, un recueil de poèmes de Paul Géraldy : Toi et Moi. Plusieurs romans m’ont marqué également mais ils n’ont pas laissé la même empreinte sur moi !

7. Aimes-tu relire ?

Oui, certains livres sont fait pour ça : de la poésie, les pièces d’Aristophane… Mais c’est plutôt rare !

8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

Je ne suis pas contre, mais je ne cours pas les dédicaces. J’ai la chance de faire un travail qui me permet de souvent rencontrer des auteurs, ça me suffit en général. Mais il y a quelques écrivains que j’aimerai rencontrer en vrai : Maxime Chattam, Katarina Mazetti entre autres.

9. Aimes-tu parler de tes lectures ?

Assez, oui ! Mais je suis entourée de geeks du côté de mes amis et ma famille n’est pas très portée sur la chose. Quoique ma maman se met de plus en plus à suivre mes conseils côté lecture et on échange régulièrement sur les romans lus en commun, ce qui est franchement agréable. Je travaille dans le domaine du livre, donc ça me permet d’échanger également avec mes collègues. Mais là où j’en parle le plus, c’est ici, ainsi que sur Twitter (où je parle de plein de choses sans intérêt et sans rapport également.)

10. Comment choisis-tu tes livres ?

Parce que j’en ai entendu parler et que la curiosité m’y pousse. Si c’est un auteur qui m’intrigue ou que j’aime, ça marche d’autant mieux. Je pars souvent à l’aventure sinon, et là le titre, la couverture, l’origine du livre, mais aussi les tous premiers mots de la quatrième sont des indicateurs assez fiables pour savoir si un livre risque de me plaire !

11. Une lecture inavouable ?

J’ai lu Twilight au lycée !

12. Des endroits préférés pour lire ?

Mon bain, pour en revenir à la question 3. Mon lit n’est pas très confortable mais c’est là où je lis le plus. J’adore lire à la médiathèque quand il n’y a pas trop de monde, dans un parc quand il fait beau, et dans le train quand c’est silencieux !

13. Un livre idéal pour toi serait…

Une édition soignée (primordial!), un format poche, des personnages accrocheurs, un titre bien choisi, un style fluide sans être trop simple.

14. Lire par-dessus l’épaule ?

Jamais, quelle frustration de le faire et quelle gêne de le subir !

15. Télé, jeux-vidéos ou livre ?

J’ai un téléviseur, mais pas la télévision. Donc c’est moi qui décide quand je veux regarder un film (c’est rare), ou des séries (tous les jours sans aller jusqu’à l’overdose!). Les jeux-vidéos, bizarrement je baigne dedans, mais je joue peu. Les livres remportent ce match mais quand je suis fatiguée – comme après une journée de travail – , je préfère m’abrutir devant un épisode.

16. Lire et manger ?

Lire et boire du thé plutôt !

17. Lecture en musique, en silence, peu importe ?

En silence ou dans le bruit confus des transports en commun, des cafés, des parcs. Parfois avec de la musique classique assez douce en fond, mais c’est rare.

18. Que deviendrais-tu sans livres ?

Sincèrement, je ne sais pas trop. C’est ma passion, mon travail, mon loisir, mon identité numérique aussi. Sans livre, je suppose que 1. je me lamenterais 2. j’écrirais sûrement plus qu’aujourd’hui 3. puis n’arriverais plus à écrire car n’ayant plus la possibilité de me ressourcer, de reprendre pied dans la littérature.

19. Tu achètes un livre sur le net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?

Rien. Ça n’arrive jamais, j’achète en librairies (indépendantes, c’est mieux). J’ai de super libraires près de chez moi et de mon travail, pourquoi ne pas en profiter ? Et c’est une de mes virées shopping préférées.

20. Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?

Il n’y a pas eu d’éléments déclencheurs, plutôt une accoutumance longue et consciencieuse qui m’a rendu accro. Et là, je dis merci à ma famille, à mon papa pour mon abonnement au magazine Winnie L’Ourson, et à ma maman qui lisait avec moi TOUS LES SOIRS, même quand elle était fatiguée ou occupée, une histoire dans mon lit avant de m’endormir.

21. Que penses-tu de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Je ne suis pas contre. Après, je n’ai pas d’exigences particulières avec elles par rapport au fait que ce sont des adaptations. Je regrette parfois que tel ou tel passage ait été zappé ou mal mis à l’écran. Mais il est vrai que je regarde peu de films en comparaison de tout ce que je lis. Pour moi, c’est uniquement du loisir. La seule chose que je n’aime pas, c’est voir une adaptation avant d’avoir lu le livre.

22. Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Euh… Oulah, rude. Je dirais Remus Lupin.

23. Quels sont les 5 livres de ta PAL qui te font le plus envie ?

Ma relecture du dernier tome d’Harry Potter, Alors voilà de Baptiste Beaulieu, Sur la route de Jack Kerouac, La Voleuse de livres de Markus Zusak et Les Piliers de la Terre de Ken Follett, pour ne citer qu’eux.

24. Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait ?

Des romans contemporains courts. (Je ne peux pas faire plus précis!)

25. Comment classes-tu tes livres dans ta bibliothèque ?

Il faut savoir que chez moi, c’est minuscule. Donc dès que j’ai fini un roman, je le ramène dans ma chambre d’ado chez mes parents (en me délestant de quelques livres sur la table de nuit de ma maman…). Donc depuis que je suis partie de la maison, les murs de ma chambre se sont peu à peu recouverts de bibliothèques, c’est assez affolant.

Dans mon chez moi actuel, tout un mur est parcouru de livres. Il y a les non-lus, surtout des poches (facilement une soixantaine), des mangas (oulah, si on compte ceux de mon chéri, il doit y en avoir deux cents, rangés sur trois épaisseurs!), des grands formats que je veux garder auprès de moi, mes livres fétiches dont je ne me sépare jamais, quelques thrillers/livres fantastiques/romans de Bernard Weber que mon copain me squatte et ne veut pas voir partir. Tout est plus ou moins rangés selon ces différents groupes, mais les non-lus sont dans un bazar sans queue ni-tête. Comme ça, je pioche mes prochaines lectures vraiment au hasard.

26. Es-tu livre papier ou ebook ?

J’ai gagné une liseuse Kobo il y a un an et demi, j’ai du m’en servir quatre heures depuis. Ça répond à la question ?

27. Que fais-tu de tes livres une fois lus ?

Je les garde, je ne m’en sépare jamais (enfin, géographiquement si, mais ils sont toujours « à moi »). Dans de rarissimes occasions, il m’arrive d’un offrir un, qui m’est personnel, à quelqu’un de très proche.

28. Connais-tu la règle de la page 99 ? Et si oui, est-ce que tu l’appliques parfois à tes lectures ?

C’est cette règle qui dit qu’on peut assez facilement se faire une opinion sur un roman en lisant la première et 99e page du livre, quelque chose comme ça ? Si oui, je ne l’applique pas. Dans l’ordre je lis : le titre, la quatrième de couverture, les dédicaces, les premiers mots, la dernière phrase. Et chaque étape peut voir le livre se faire refouler. Un casting difficile et exigeant !

29. Quel est, parmi toutes tes lectures, ton « méchant » préféré ?

De façon générale, la mort, quand elle emporte un personnage que j’adore. (Oui, je sais, je ruse.)

30. Que penses-tu des challenges littéraires ?

J’ai participé à quelques challenges à une période. Mais la vie s’est emballé, et j’ai déjà tellement de mal à lire toutes ces romans que je crève d’envie de découvrir qu’il m’est difficile de m’imposer d’autres lectures à présent. Et j’ai aussi beaucoup de mal pour trouver du temps et partager avec les autres blogueurs, c’est à peine si j’ai le temps de zieuter leurs derniers articles, c’est fou ! Je lis trop, il faut croire !

31. Quel est le livre que tu as le plus détesté ?

La Peau de chagrin de Balzac, impossible à finir, une de mes plus cuisantes déception.

Et voilà, ce fut long et laborieux ce questionnaire mais aussi très amusant à remplir paradoxalement ! Vu qu’il a beaucoup tourné, je ne vais pas retaguer cinq autres blogueurs. De mon côté, la chaîne se termine. Merci encore Critéïne !

A bientôt pour de nouvelles lectures 😉

The Versatile Blogger Award

J’ai été taguée, un Versatile Blogger Award auquel je ne m’attendais vraiment mais alors vraiment pas ! Un grand merci à Tasha pour cet honneur, et du même coup pour la découverte de son blog. En plus, ça m’a permis de découvrir pleins d’autres pages de blogo-lecteurs puisque j’ai remonté le fil de ce tag, donc une très bonne chose !

 

Je vais donc vous livrer 7 petites choses sur ma personne comme l’exige la tradition 😀

1) Depuis un an, je suis une fille à chat, et franchement, j’adore ça. Une petite Main Coon a décidé de nous adopter mon compagnon et moi, et cela pour notre plus grand bonheur. En plus, sa ronron-thérapie a éradiqué nos migraines (véridique!)

2) Je fais partie d’un master métiers de l’écriture et de la création littéraire, et c’est juste vraiment génial. J’ai la meilleure classe de l’univers !

3) J’adore voyager même si je le fais quasiment jamais faute de moyen. J’ai une passion pour l’Italie que j’ai déjà pu voir de mes yeux mais j’enrage de ne pas encore être partie au Québec.

4) Comme pas mal de personnes, je caresse le rêve d’écrire de la fiction, mais c’est une chose très difficile, je peine déjà à finir une nouvelle, alors je vous avoue que j’ai du mal à imaginer mettre un point final à un roman.

5) Par contre, j’ai d’autres activités liées à l’écriture : bêta-lecture et correction, écriture d’articles pour ce blog ou pour les Plumes Asthmatiques et rédaction web. Je me dis que « c’est déjà ça ».

6) Je suis une vraie gourmande, avec un net penchant pour les mille-feuilles, les makis et les choses au fromage :p

7) Je suis aussi une grande lectrice de manga, surtout de shôjô bien à l’eau de rose mais avec quand même un peu de sexe dedans (j’ai plus douze ans hein), mais je regrette vraiment de ne pas pouvoir continuer à suivre mes séries préférées faute de sous sous !

Fiou ! C’était pas simple ! Et maintenant, il paraît que je dois déclarer mon amour à quinze dix blogueurs pour qui j’ai un affection particulière, puis les prévenir qu’ils ont été tagués à leur tour. Euh… périlleux exercice quand on sait qu’injustement je suis surtout des blogs sur WordPress. En effet, je peux lire leurs billets avec une facilité déconcertante grâce au lecteur de cette plateforme. Oui, c’est injuste, faudrait que je remédie à ça, mais ma liste de favoris est géante ! Je trouverais bien une solution, promis !

En attendant, j’avoue ma flamme aux blogs suivants : De ma plume à vos oreilles, Many Kind of Books, L’Insatiable, La Petite Biblioggeuse, Les Lectures d’Asphodèle, Des Livres et Sharon, Sur la route de Jostein, Métaphore, Pages après pages, Sur mes brizées.