Les signes de la fin d’une panne de lecture

  • On relit. Oui… c’est assez évident. Disons qu’on commence à relire, tout et n’importe quoi. Les magazines et les journaux déjà, les histoires pour enfant ou un peu de fan-fiction ou une nouvelle par-ci, par-là.

  • Quand on re-regarde Booktube – ou une émission, sur la radio, la télé, qui parle de livres.

  • On repart en excursion à la médiathèque, on regarde les titres des livres et leurs couvertures. D’abord dans des rayons plus faciles : des guides de randonnées, des Bds, du young-adult… Personnellement, ce passage a été pour moi chargé d’émotions, vraiment. J’étais au bord des larmes quand j’ai emprunté des documents.

  • On accepte de re-rentrer dans une librairie pour flâner. C’est un engagement beaucoup plus grand que la bibliothèque, car cela peut mener à un achat.

  • On prépare sa visite au salon du livre de truc, ou on programme d’aller à cette rencontre d’auteur, histoire de voir ce que ça va donner. De mon côté, j’ai déjà pris mes billets d’avion pour Livre Paris 2018, mais je ne me mets pas la pression.

  • On reparle de lecture : avec ses amis, sur les réseaux sociaux.

  • On redonne son avis sur les livres. Dans mon cas, c’était à l’occasion de la résurrection de ce blog.

  • On fouine sur internet ou dans un magazine pour regarder les dernières sorties.

  • On s’achète un nouveau thé, un nouveau mug en se disant que ce serait top pour accompagner un moment lecture. On repense au coin lecture de son appart, de sa maison, en s’y lovant de temps en temps même si c’est pour faire autre chose.

  • On relit un passage ou un chapitre de ses livres préférés. Ou de façon plus timide, on revoit leurs adaptations cinématographiques qu’on avait bien aimé.

  • On se dit qu’un poche, c’est pas si cher et qu’on pourrait se laisser tenter.

  • On inclut sur sa wishlist des romans, ou on s’achète carrément leur édition de Noël.

  • On se remet à sniffer des livres.

  • On veut juste aller boire un café pour se poser et lire.

  • On se dit que s’inscrire à un club de lecture, ça pourrait peut-être relancer la machine.

  • On a acheté un nouveau marque-page.

  • Puis un matin, on préfère rester au lit et lire plutôt que de traîner devant la télé et s’ennuyer. Et la magie opère de nouveau.

hygge

4 réflexions au sujet de « Les signes de la fin d’une panne de lecture »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s